Trek Annapurnas au Népal 2011

Le Népal : les treks, les randonnées, les découvertes…

C’est le samedi 24 septembre 2011 que l’aventure a commencé ! Je suis parti à la rencontre de l’aurore à Kathmandu au Népal, via Delhi en Inde. Il me tardait de découvrir ces montagnes mythiques himalayennes. Pourquoi ? Défi personnel ! Curiosité ! Découverte d’horizons lointains… Que sais-je ! Un peu de tout, mais surtout ce voyage était « archivé » dans un coin de mon imaginaire, depuis que le sommet de l’Annapurna (8091 m) a été vaincu par Maurice Herzog et Pierre Lachenal le 03 juin 1950. Ces informations avaient retenu mon attention quelques années plus tard, quand j’avais environ 12 ans. C’est vrai que j’étais curieux et attiré par tous ces « grands voyageurs de l’extrême » que je découvrais à travers mes nombreuses lectures. Ces voyageurs ont eu au moins le mérite de me faire rêver. Ce rêve, le rêve de découvrir ces sommets majestueux,  est à portée de main. Je vais tenter de vous le faire vivre, modestement mais avec sincérité. Pour moi, mon sommet à franchir, le col du Thorong Lane sera que de 5 416 mètres, largement suffisant..

Trek  Annapurnas au Népal 2011 reliefvillenepal

 

 

relieftrek

Itinéraire du Trek du 06 au 23 octobre 2011 (départ à Bhulbhule – arrivée à NayaPul)

 

1_1259117881_tour-des-annapurnas-lever-de-soleil-300x225                                                                                     everest1-300x225

Tour des Annapurnas, lever de soleil vers le col du Thorung La

 

PA180054-150x112              P1010019-150x112               P1010020-150x112               IMG_0625-150x112              p1010023.vignette

Ascension vers le col du Thorong  5 416 m  (détail dans le compte rendu du Tour des Annapurnas) -  Approche du col et vue sur le sommet du Thorong La.

 

Pour cette belle aventure, après un temps d’acclimatation nécessaire (voir les articles Kathmandu et Swayambu, Patan, Kirtipur et Vie quotidienne à Kathmandu), j’avais prévu le Trek du Tour des Annapurnas (voir les articles Trek des Annapurnas, programes et cartes puis Compte-Rendu du Tour des Annapurnas, 6-23 octobre 2011) d’environ 19 jours. Mais ceux qui me connaissent bien savent que je n’avais pas envie de m’arrêter là !
J’avais effectivement pensé faire d’autres randonnées, bien plus calmes dans la région de Pokhara d’abord (voir l’article Pokhara), lieu de départ pour les Annapurnas, puis dans le parc du Téraï (voir l’article Le parc de Chitwan dans le Téraï) mais surtout découvrir la vallée de Kathmandu (voir les articles Bodnath, Pashupatinath, BhaktapurDhulikhel et Kathmandu, le retour) et plus… si possible (voir l’article Pharping) !
Voilà, j’ai fait tout ce que j’avais prévu, même le petit « plus »… Et je suis très heureux ! Mais j’avais aussi prévu que ce beau voyage pouvait s’arrêter là et il me tardait de retrouver mes proches !

 

everest-1

 

Aussi, à l’aurore du jeudi 1er décembre 2011, mon périple népalais s’est terminé… et mon avion a décollé pour la France. Ce retour s’accompagne de souvenirs impérissables. Il y a ceux du trek, c’était le but initial, mais également tous les autres souvenirs se rapportant aux  visites et découvertes du pays. Notamment les rencontres, surprenantes mais ô combien enrichissantes. La beauté des paysages et ses diversités. Le nombre impressionnant de sites culturels et spirituels.
Mon désir s’est réalisé sans un seul incident, ni problème de quelque nature que ce soit.
C’est grâce aux encouragements de mon épouse, de ma famille, de mes amis, notamment Dominique, fidèle supportrice depuis de nombreuses années, et de toutes mes connaissances. Je les remercie tous. Je remercie Hélène, ma fidèle assistante, pour la mise en forme, la tenue journalière et la publication des articles dans ce blog. J’ai une pensée particulière pour Bhakta, le guide et son équipe. Merci Bhakta pour ton sérieux et ta bonne humeur.
Je tiens à remercier tous les visiteurs. N’hésitez pas à m’adresser vos observations ou remarques pour corriger les éventuelles erreurs ou mauvaises interprétations. Je vous encourage vivement à tenter l’aventure du Népal, à faire vivre ces hommes et ces femmes pauvres et généreux. Si vous entreprenez le voyage, demandez l’aide d’agences et de guides népalais. En effet, le tourisme est une ressource importante pour le Népal, pays pauvre mais si beau !
Bonne visite.

Pour m’écrire : dayan1944@hotmail.fr

owensimagebar



Autres articles

Récit d'une volontaire au N... |
Avesnières Irlande |
zerah |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Notre coupe du Monde de Rug...
| voyage de noces de 2 ans a ...
| Les aventures de Laura en D...