Patan (Lalitpur)

Journée du 30 septembre : départ de bonne heure en bus urbain pour visiter la ville de Patan, voisine de Kathmandu. Il s’agit d’une ancienne ville royale, autrefois capitale et ville d’art qui a perdu son nom de « La Cité de la Beauté » ou « Ville aux mille toits dorés ». Patan était un centre d’enseignement bouddhique doté de nombreux monastères. Elle garde encore un charme envoûtant par la quantité et la diversité de ses temples, stupas et autres édifices anciens. Bref, un voyage dans le passé.

Patan (Lalitpur) p9300138

Temples sur le Durbar Square de Patan, au centre ville

p9300166

Autre aspect des temples
p9300140

Fontaine publique

p9300162

Statue de Garuda (homme-oiseau) sur une colonne


Archive pour septembre, 2011

Kathmandu et Swayambu

Ça y est ! Bonne nouvelle ! Je suis à Kathmandu depuis hier, dimanche 25 septembre. La mousson n’est pas encore terminée, il tombe du ciel des trombes d’eau ! J’espère débuter demain mardi mes premières visites à Kathmandu, même sous les averses prévues…
Amitiés à tous et à bientôt !
Kathmandu et Swayambu pa050238

Vue partielle de Kathmandu cernée de montagnes.

Journée du 27 : Toute la matinée, découverte du quartier historique de Durbar Square de Kathmandu où il y a une accumulation de temples, palais, pagodes, statues et autres curiosités népalaises.
L’après-midi, circuit dans les très vieux quartiers de la ville (où j’étais le seul blanc), pour enfin revenir vers le secteur touristique de Thamel, un autre ancien quartier le la ville, qui a trouvé son essor au cours des années 60-70. Aucun souci pour les souvenirs – hôtels – restos et autres commerces touristiques…
kathmvieux

 

Un aperçu du vieux Kathmandu : Durbar Square

Journée du 28 : Le matin, petite escapade à quelques km de la ville pour découvrir, perché sur une colline, le temple de Swayambu dédié à Bouddha. Malgré une foule de pèlerins et de touristes, la balade est agréable car elle est sans pollution et on peut contempler une superbe vue sur la tentaculaire ville de Kathmandu.
L’après-midi, ma curiosité, comme d’habitude, m’a poussé à rechercher les ghâts et les lieux de crémation sur le bord de l’un des 2 fleuves de la ville. Une crémation étant en cours, j’ai prié pour le défunt (j’avais déjà vu ça à Bénarès). Par contre, je n’ai jamais vu une telle pollution, gigantesque, du fleuve et de ses rives. Pourtant, j’en ai vu, en Inde ou ailleurs, mais pas à ce point… La situation est grave ! Néanmoins, lors de mon retour vers les beaux quartiers, j’ai pu côtoyer la population de certains secteurs de la ville qui ne voit jamais de touristes. C’est vrai que j’aime bien les situations insolites.
Après avoir posé mes repères, les parcours dans les rues et ruelles commencent à bien se dérouler. Au début, je me suis perdu et comme j’avais oublié les petits cailloux… il a fallu faire appel à des hommes de bonne volonté ! Pas tristes, car certains ne parlent pas un mot d’anglais et moi, guère mieux…

Demain sera une autre journée, mais sûrement plus reposante. Car durant ces 2 jours, j’ai achevé de « roder » mes chaussures et mes pieds. Tout est OK pour le trek, à ce rythme-là !

PB260647-225x300PB260651-300x225

Le temple de Swayambu et une partie du site
p9280114

 

Un des nombreux ghâts de la ville

Journée du 29, consacrée à revoir mon emploi du temps initial, compte-tenu de la vie népalaise, qui n’est pas au même rythme qu’en Occident. L’après-midi, poursuite de la visite de la cité de Kathmandu, jusqu’à 16h, le déluge ayant pris le relais comme tous les jours.

Départ pour le Népal

Le départ est prévu le samedi 24 septembre, TGV Libourne 12 h 27 pour Roissy CDG où le décollage est annoncé pour 22 h 00. Arrivée à Kathmandu le lendemain, dimanche 25 à 15 h 25, via Delhi.

Les bagages sont prêts. Le gros sac à dos pèse 14kg 500 et le petit 7 kg. Il faut que j’assure ! En fait, pour une durée de 2 mois, il est préférable de faire les bons choix afin d’éviter certains désagréments, d’autant que le climat n’est pas identique en fonction des lieux de « promenade ».

Je remercie toutes les personnes qui m’ont encouragé, en particulier ma famille, tous mes amis et les autres. Je penserai à vous tous. Je ne manquerai pas de vous donner de mes nouvelles, si je n’ai aucune difficulté de connexion, bien sûr. A bientôt.

Départ pour le Népal p9240006-1-150x112                      IMAG0007-150x112                           p9250024-1-112x150                              p9250027-2-1-150x112
Gare de Libourne                        Aéroport de Roissy                  Aéroport de Delhi                      Arrivée à Kathmandu

Arrivée à Kathmandu vers 16 h 00. Premières surprises. Pluie battante et un nombre impressionnant de voyageurs de toutes nationalités, ce qui m’a valu une attente de deux longues heures avant de sortir de l’Aéroport. Achat du visa puis formalités de douane. Bref! vers 18 h 00 sortie de cette « usine » à touristes, où le chauffeur de ma petite agence locale m’attendait, pour me conduire à ma Guesthousse de Kathmandu, toujours sous la pluie. J’apprends que la mousson n’est pas encore terminée, ce qui m’inquiète pour le trek prévu dans quelques jours.

Bien! me voici à « pied d’oeuvre…il ne reste plus qu’à se familiariser avec ce pays et les habitants.

Dans l’attente de mon trek, voici quelques questionnements…

1 – « Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même. On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait ». Nicolas Bouvier (écrivain et voyageur).

2 – « A tous ceux et celles qui pensent que rien ne sert de parcourir le monde pour trouver des réponses à nos questionnements et que la Vérité est en chacun et chacune d’entre nous… je réponds que bien que celle-ci puisse être en nous, il est nécessaire parfois et c’est souvent le cas, d’une étincelle, d’une rencontre, d’une situation, bref d’un élément déclencheur « extérieur » pour la faire surgir… à notre conscient. Celui-ci peut se trouver à quelques centimètres ou à quelques milliers de kilomètres.
Les voyages nous permettent de sortir de notre quotidien, de ce carcan qui nous réconforte mais qui nous emprisonne, de s’éclipser parfois, et de faire face à notre conditionnement de toutes sortes soit-il, d’apprendre les « leçons de vie » de celles et ceux vivant dans une autre culture, pour que notre esprit s’éclaircisse…
La Vérité peut être, pour reprendre la phrase d’une émission de télévision, « au bout du couloir », elle peut être au bout du chemin – de Notre chemin – et des fois même devant nos yeux… Mais encore faut-il vouloir ou oser la découvrir, la voir, la regarder en face… et pour cela, se dégager de ce « brouillard » qui fausse notre vision, et ouvrir son Cœur… »
(Texte écrit par Cyrille N.   coéquipier de mon trek .)

Treks-Visites-Voyages

« Le voyage est une espèce de porte par où on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve. »
« G de Maupassant »

 

     Treks-Visites-Voyages slide0026_image030

 

                TREKS – VISITES – VOYAGES

Trek  Annapurnas  Trek  Pyrénées   St-Jacques       Le Limousin          L’Inde               La Birmanie
Octobre 2011

 p1010030.vignette1                       img_0686-150x1121                      sortie-du-15-04-2012-26-150x1121                      p5270138                      inde-2005-1032                    myanmar-0128

Trek Manaslu       

 img_0866-0011-150x84               

 

flecheATTENTION : Le présent blog est saturé. Je viens de créer le nouveau, suivre le lien:

                                      http://voyagesdunsenior.over-blog.com/

                                                                                                                               Merci pour votre visite.

 

Randonnées dans la vallée de Kathmandu-Pokhara et dans le Téraï


Mais aussi : Kathmandu            Swayambu            Patan           Kirtipur          Bodnath            Pashupatinath   

Bhaktapur          Dhulikhel         Pharping            Pokhara         Chitwan


A tous ceux et celles qui pensent que rien ne sert de parcourir le monde pour trouver des réponses à nos questionnements et que la Vérité est en chacun et chacune d’entre nous… nous répondons que bien que celle-ci puisse être en nous, il est nécessaire parfois et c’est souvent le cas, d’une étincelle, d’une rencontre, d’une situation, bref d’un élément déclencheur « extérieur » pour la faire surgir… à notre conscient. Celui-ci peut se trouver à quelques centimètres ou à quelques milliers de kilomètres.

Texte écrit par Cyrille N. mon coéquipier de  trek .)

Récit d'une volontaire au N... |
Avesnières Irlande |
zerah |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Notre coupe du Monde de Rug...
| voyage de noces de 2 ans a ...
| Les aventures de Laura en D...